lundi 13 décembre 2010

VAC-Magazine publie un portrait de Georges Moréas

VAC-Magazine, dans son numéro 255, publie un portrait de Georges Moréas. VAC est le sigle de Vivre À Conflans-Sainte-Honorine. Cet article, signé de Gwenaëlle Leprat, présente l'ex-policier, désormais écrivain et blogueur, sous le titre de “Vigie au grand cœur”, une jolie métaphore ! Il est illustré d'une photo de Marck Delaunay. La lecture en ligne est proposée sur le site de la ville.

Un bref extrait : « On réalise très vite [que Georges Moréas] est plutôt félin : très calme, tout en intériorité, mais prêt à saisir la balle au bond. D’ailleurs, il a dirigé l’ancienne Brigade du Tigre créée par Clemenceau pour arrêter la bande à Bonnot, une unité devenue dans les années 1980 la SRPJ de Versailles. »

dimanche 5 décembre 2010

Nirvana à la Fée Verte

Profitez de ce photo-reportage.
Un simple clic sur les photos les affiche en plus grand format.

Le bar avant l'arrivée de la foule, nombreuse ce soir-là !


Un Nirvana Ambré dosé dans les règles de l'art, voilà qui réjouit l'éditeur et l'auteur.


Trinquer avec une lectrice (et coloriste) ? Le Nirvana !


Un cocktail passé du virtuel au réel.


À la santé des lecteurs, des lectrices, des auteurs, des autrices – pardon, des auteures – et des barmen et barwomen !


Faudrait voir à pas trop abuser des bonnes choses, hein, bon, quand même, Totor et Bazu !


Un lecteur, expert en San-Antonio, nous livre son analyse comparative…


Ne pas oublier de signer les bouquins, bordel !

Les éditions AO remercient les fées vertes, Colette et Johanna, pour leur accueil et leur gentillesse.

Dédicaces à la librairie Fantasio (Villeurbanne)

Profitez de ce photo-reportage.
Un simple clic sur les photos les affiche en plus grand format.

L'auteur, Daniel Safon, et son éditeur, Jean-Luc Tafforeau, en embuscade à l'entrée de la librairie Fantasio, en plein cœur du quartier des Gratte-Ciel de Villeurbanne. Un grand merci à Hervé Blanchard et à toute l'équipe de la librairie pour nous avoir supportés 3 heures durant à l'entrée du magasin.


Tous des planqués, ces éditeurs !


Pour écrire, mieux vaut savoir prendre de la hauteur.


Répéter, faire ses gammes avant de dédicacer.


Le sourire, coco, c'est le B-A BA du métier !


Expliquer, inlassablement : “Une nouvelle série de polars…”


Convaincre, à grands renforts de gestes.


Écouter le (futur) lecteur.


Prendre connaissance de la quatrième de couverture sous haute surveillance.


1. Lever la plume, réfléchir un instant…
2. Écrire sur la page de garde, sans abîmer la couverture, nom d'un cachou, c'est pourtant pas compliqué !


Inutile de tenter de cacher le texte, la photographe a tout vu !


Mais bien sûr que si : on peut toujours faire des progrès. Quant au Progrès (de Lyon), il nous a consacré un article. Qui a dit que les guillemets ne servaient à rien ?

vendredi 19 novembre 2010

Gaudeamus… avec Dominique Bidois


La collection “Une journée particulière” s'enrichit d'un nouvel opus.
Dominique Bidois a choisi sa journée du 30 novembre 2009 pour son livre Quand le Bélier parle aux Poissons. C'est pourquoi il sort ce prochain 30 novembre 2010, un anniversaire que nous vous proposons de fêter avec l'auteure au café Gaudeamus, à Paris. Un lieu chaleureux, au calme à proximité du Panthéon, dont l'enseigne signifie (en latin) : “Réjouissons-nous”, ce qui tombe à pic !


Venez donc vous réjouir avec nous et découvrir ce très beau livre, sensible et sophistiqué, ainsi que son auteure, à partir de 17 heures ce mardi 30.

Pour plus de renseignements, consultez sur le site des éditions AO :
• La page des actualités
• La page du livre
• La page de l'auteure
Merci de votre attention et au plaisir de vous voir le 30 !

lundi 27 septembre 2010

Des dédicaces “spécial profs”

Un photo-reportage de la séance de dédicaces “spécial profs” organisée par les éditions AO - André Odemard à la librairie Les Lettres du Temps (Paris), samedi 25 septembre 2010. Mille mercis à nouveau à Karim-le-libraire pour l'accueil, l'hospitalité et l'animation.

La vitrine de la librairie et des livres AO.

Faire travailler ses professeurs : un délice de fin gourmet pour un ancien élève !

Surveillance rapprochée de l'auteur en pleine inspiration.

 Marc, un des tout premiers élèves de… Jean-Marc.

André Vinatier, interrogé sur ses “perles” par Karim-le-libraire. Un sans-faute pour cette colle improvisée.

L'important est que les profs soient… sages. Le mieux est encore de leur donner des devoirs de lecture ou d'écriture.

Le tout dans la bonne humeur :-)

Emmanuel, prof de philo, et André, prof de maths, se remémorent la démonstration du théorème de Pythagore.

Emmanuel écoute Jean lui exposer sa philosophie (critique ?) des dédicaces.

L'éditeur, Jean-Luc, qui avait collecté les “perles” d'André il y a… quelques décennies.

Une lectrice, Denise, écoute les explications “informatiques” de Jean-Luc.

Dès qu'ils sont signés, les lectrices se précipitent sur les ouvrages, tant le suspense est grand (à gauche, Marie, à droite, Denise).

Une passe de rugby de Jean-Luc à Benoît, sous l'arbitrage de Philippe.

Georges observe avec attention le “monde des profs”, recueillant au passage les preuves et indices de leurs expériences passées…

…et inspectant avec bienveillance leur œuvres.

Et, comme toujours, un “repas convivial” a suivi. Mais là, les choses (et les gens) sont beaucoup moins nettes !

L'éditeur vous propose d'accorder un 19,5 sur 20 aux professeurs venus ce samedi.
Pourquoi 19,5 seulement ? Parce qu'au-delà, ils pourraient se reposer sur leurs lauriers !!

Tous les clichés sont de Sabine, que l'éditeur remercie chaleureusement ici !

dimanche 19 septembre 2010

Dédicaces à Lyon

Ce samedi 18 septembre, les éditions AO étaient accueillies par la librairie Agora Presse Et Cætera, 57, cours Vitton (Lyon 6e, métro Masséna).
Que soient ici chaleureusement remerciés Valérie et Christophe Gilotin, responsables de la librairie, ainsi que leur collaboratrice, pour leur accueil, leur disponibilité et leur soutien durant cette journée “particulière…ment réussie” !

Cécile arbore fièrement les deux livres qui, ce jour-là, furent les têtes de gondoles !
Une minute de poésie (à droite) et Il voyage en solitaire (à gauche).



Chercher l'inspiration…


Cécile commence à écrire…


…Jean-Luc l'imite dans la foulée.


Sans oublier de commenter le catalogue.


C'est bien, de pouvoir feuilleter un livre, n'est-ce-pas ?


Accompagner les commentaires d'amples mouvements des bras…


Les marque-pages rencontrent un franc succès.


Et voilà !


Oui, bien sûr, vous pouvez emporter ce marque-pages !


Les livres changent de mains, comme par exemple Bienvenue chez les biobios.


L'ancien élève nous propose Les perles du prof de maths !


Valérie Gilotin, à son poste, et toujours avec le sourire !

 
La tentation était trop grande… alors nous avons osé !

Oui, deux fois de suite…

Avant de tout remettre… dans “l'ordre” ! Pardon m'sieur Houellebecq !
(On peut toujours rêver, éditeurs et auteurs…)